Atelier

Il me tient à cœur avant tout de partager, pour cela, je vous invite à une visite des différentes étapes de la naissance d’une « Number ».

« Number » est le nom de chacune de mes œuvres et chaque sculpture a sa propre identité. J’ai décidé de les nommer ainsi pour que ceux et celles qui souhaitent les acquérir puissent se les approprier entièrement et ne pas être influencés par un nom, une émotion.


Voici les différentes étapes :

  1. Maitriser la taille du bloc d’argile en fonction de la « Number » à créer
  2. Libérer la terre des bulles d’air en la faisant tomber de ma hauteur sur un socle en bois à 10 reprises. Je m’en amuse à chaque fois pour libérer le stress du moment si besoin
  3. La statue se dessine peu à peu
  4. Lissage aux pinceaux et à l’éponge mise dans un mi-bas pour resserrer la terre
  5. Le 1er séchage pendant 24 heures (si la sculpture n’est pas terminée, je l’enveloppe dans un chiffon humide puis la place dans un sac plastique. Si elle est terminée, je l’humidifie et la place directement dans un sac plastique)
  6. Le re-lissage avec les outils
  7. Le séchage pendant 1 à 3 semaines suivant la taille de la sculpture
  8. Le ponçage
  9. La cuisson pendant 6 heures de 0°C à 1200°C (cuisson lente pour éviter la casse)
  10. Attendre à nouveau 6 heures avant l’ouverture du four
  11. L’apparence de la statue : soit naturelle, soit peinte

Mes outils de travail :

  • l’argile (blanche, marron ou bleue pastel) 
  • les pinceaux 
  • l’éponge 
  • des bas de collants 
  • mes doigts, ça peut aider 🙂
  • des petits outils pour sculpter les détails

Seules mes émotions me guident pour sculpter… J’ai besoin de me sentir libre et zen. Toucher la matière fait rejaillir ce que je ressens, ce que je cherche à exprimer.
Mon imagination est sans limite. Il m’arrive de commencer à sculpter avec une idée, et à la fin, d’avoir sculpté tout autre chose.

C’est donc au fil de l’eau que la sculpture naît. Rien n’est décidé par avance. Ce sont mes mains qui me guident.
Portée par la musique, qui m’inspire, casque sur les oreilles au gré de mes envies, de mon humeur en mode jazzy, plus rien n’existe autour de moi. Je suis seule avec moi-même 🙂